Contacts

Fabienne BarrasLaetitia Mouchet – Tél : 06 21 88 70 71

L’assurance un secteur qui recrute

Le BTS Assurance constitue, avec les licences professionnelles Assurance, le diplôme socle pour entrer et évoluer dans le secteur de l’assurance.

Un secteur qui recrute, des structures variées

assurance-2.gif La branche assurance offre un panel de 120 métiers différents et prévoit près de 13 000 embauches en 2016.

Les débouchés sont nombreux, aussi bien dans les sociétés d´assurances que dans les agences et les cabinets de courtage, les mutuelles ou les institutions de prévoyance.

Des métiers polyvalents orientés sur la relation client

Le titulaire du BTS Assurance est appelé à exercer des activités à caractère commercial, technique et de gestion, de la souscription au règlement des sinistres, en assurance de biens et de responsabilité ou en assurance de personnes, en relation avec tous types de clients.

L’évolution des métiers dans l’assurance est marquée par : – une plus grande polyvalence ;

– une évolution vers la relation client ;

– un recours croissant aux technologies de l’information et de la communication.

plus d’infos ici http://www.emploi-pro.fr/edito/article/les-recrutements-dans-l-assurance-en-2016-aea-7441

 

 

Le BTS Assurance, le diplome socle du secteur

Le BTS Assurance constitue, avec les licences professionnelles Assurance, le diplôme socle pour entrer et évoluer dans le secteur de l’assurance.

Des matières générales et professionnelles pour un spécialiste du secteur

Cinq unités constituent la formation du BTS Assurance : – Culture générale et expressionLangue vivante étrangère (anglais)

Environnement économique, juridique et managérial de l’assurance : appropriation d’une culture générale permettant d’appréhender globalement les différents aspects des activités d’assurances et d’exercer une veille informationnelle.

Communication et gestion de la relation client : compétences relationnelles et commerciales indispensables à la mise en oeuvre d’une relation efficace avec les clients, prospects et/ou partenaires, dans un contexte général de qualité du service attendu.

Techniques d’assurances : compétences acquises dans la mise en oeuvre des techniques liées à la souscription et la gestion des contrats, le règlement des sinistres et des prestations, y compris dans leur dimension juridique. Deux sous unités :

• Techniques d’assurances de biens et de responsabilité,

• Techniques d’assurances de personnes et produits financiers.

Conduite et présentation d’activités professionnelles : acquisition, dans un contexte professionnel global, de savoirs et savoir-faire.

Des contrôles en cours de formation et des épreuves ponctuelles pour valider les compétences

examen2.jpg

Des poursuites d’études nombreuses après le BTS

Selon les dernières statistiques publiées par la Fédération Française des Sociétés d’assurance, les trois-quarts des salariés engagés sont au moins titulaires d´un bac + 2 et près du quart détient un diplôme de niveau bac + 5 ou supérieur. Le possibilités de poursuivre ses études après le BTS assurance sont nombreuses, avec par exemple : Licence professionnelle banque-assurance Licence professionnelle technico-commercial ENASS (Ecole Nationale d’assurances) Ecole supérieure de commerce

De réelles perspectives professionnelles

Le BTS Assurance ouvre de réelles perspectives professionnelles aux jeunes désireux de travailler dans le secteur de l´assurance et d´y évoluer. Le titulaire d’un BTS Assurance peut donc prétendre devenir : – Collaborateur d’agence, responsable d’agence – Gestionnaire de sinistre – Expert* – Courtier, agent général* * formation complémentaire nécessaire

Les horaires

horaires_statut_scolaire.jpg – Modalités d’inscription S’inscrire sur admission post bac pour la formation sous statut scolaire. [www.admission-postbac.org/ ->www.admission-postbac.org/ ]

Formation en alternance

L’alternance, une voie d’accès naturelle à la profession

Le secteur de l’assurance a pris des engagements forts en faveur de l’alternance, qui concerne surtout les jeunes de moins de 26 ans. De nombreux métiers peuvent en effet se préparer aujourd’hui soit via un contrat d’apprentissage, soit via un contrat de professionnalisation : actuaire, conseiller en assurance, chargé de clientèle, souscripteur, chargé d’études marketing, informaticien… .

Dans le cadre du Pacte de responsabilité, les sociétés d’assurances ont réaffirmé leur engagement en faveur de l’alternance. De fait, les effectifs ont fortement augmenté avec près de 4 500 jeunes sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation fin 2014. Les contrats d’alternance représentent dorénavant 25% des recrutements et s’imposent comme un mode essentiel d’intégration des nouveaux entrants.

Très demandée de la part des étudiants, cette modalité de recrutement leur permet de concilier théorie et pratique. Encadrés par un tuteur ou un maître d’apprentissage, ils apprennent leur métier sur le terrain et acquièrent une expérience de la vie d’entreprise. Au sein d’un Centre de Formation des Apprentis (CFA) d’un établissement d’enseignement comme un lycée, une université, une école privée… ils suivent les cours théoriques nécessaires à l’obtention de leur diplôme et échangent sur leurs expériences professionnelles respectives.

Un tiers des jeunes entrent en alternance après le baccalauréat, majoritairement pour préparer un diplôme à Bac+2 comme le BTS Assurance. Un deuxième tiers s’engage dans un diplôme de niveau bac+3 (licence professionnelle). Les formations de niveaux master pour les élèves détenant déjà un bac+3 ou +4 accueillent 24.1% des apprentis du secteur. 8.2% des apprentis sont déjà titulaires d’un bac+5 et préparent une certification d’un niveau équivalent pour faciliter leur insertion professionnelle dans l’assurance.

Source : Fédération Française de l’Assurance  (17/05/2016)

Rythme de l’alternance au lycée Ledoux

rythme_alternance.jpg

Modalités d’inscription

Notre formation BTS assurance en alternance n’apparaît pas sur Admission Post Bac.

Pour l’alternance, faire une demande de dossier auprès du GRETA de Besançon ou par mail : laetitia.mouchet@ac-besancon.fr

Ateliers "métiers de la banque"

Le mardi 8 octobre a eu lieu une rencontre entre des professionnels de la banque et les étudiants de BTS banque du lycée Ledoux. Sous forme d’atelier, chacun a eu la chance en petits groupes de pouvoir s’imprégner des expériences des intervenants dont les métiers étaient variés (Directeur des ressources humaines, directeur d’agence, chargé d’affaires professionnels ainsi que chargé de clientèle) et qui ont volontiers répondu à toutes les questions qui leur ont été posées. Une pause café a réuni tout le monde d’une manière plus conviviale permettant à chacun de pouvoir s’entretenir de façon plus individuelle. dsc00001.jpg dsc00005.jpg dsc00006.jpg dsc00007.jpg dsc00008.jpg dsc00009.jpg dsc09990.jpg dsc09991.jpg dsc09992.jpg dsc09999.jpg

The famous T°L in London…

Septembre 2013 : les élèves de la classe de Terminale L partent dans le pays de William Shakespeare à la découverte de la capitale britannique… the_famous_tol_in_london_-2.jpg

Le long de la Tamise, avec Tower Bridge en arrière-plan, sous un beau soleil anglais…

Reprise de l'atelier théâtre

1ère séance de l’atelier théâtre en langues étrangères mardi 24 septembre à 18 h. Les débutants sont les bienvenus ! Contactez vite M. Vitus ou Mme Gonthier !

Association sportive : Bilan 2012-2013

Le bilan est positif tant du point de vue quantitatif que qualitatif :

Du point de vue du nombre d’élèves licenciés :

– 190 élèves se sont licenciés cette année

Du point de vue des activités et des résultats :

– participation dès la rentrée, à l’écrin-VR , randonnée cycliste de Besançon aux Salines Royales d’Arc-et-Senans, avec 25 élèves. – en Cross, participation de 4 élèves de l’AS au cross départemental. – Run and Bike : participation de 2 équipes. – Participation au Comté Vert. – en Badminton deux entraînements par semaine ont été proposés toute l’année, entre midi et deux heures. Sur le plan des compétitions UNSS, une équipe « Etablissement » a participé à toutes les rencontres au niveau du district de Besançon et s’est classée 3ème. Le niveau du district était très relevé. – en Hand-Ball, une équipe (en juniors cadettes filles) a participé aux compétitions, demi-finaliste de district. – en gymnastique, un entraînement était proposé toute l’année le mercredi, commun à tous les gymnastes des lycées de Besançon. Sur le plan des compétitions UNSS, l’équipe du lycée s’est clasée 1ère au championnat départemental et 3è (sur 7 équipes) au niveau académique. – en GR, un entraînement a été proposé toute l’année entre midi et deux heures. Pas de compétition cette année. – en Tennis, une équipe en Excellence (élèves classés), avec, au vu du classement des joueurs , de bons espoirs d’aller aux championnats de France. Malheureusement un membre essentiel de l’équipe (la seule fille !) se blesse la veille du championnat. – en Football, une équipe en juniors, championne départementale, qui rate de très peu le titre académique. – en Futsal, une équipe en cadets, place de 3ème au championnat de district. – en Athlétisme, participation de 3 élèves au championnat hivernal, comme l’an dernier (il fallait être 4 pour faire une équipe !). Pour le championnat estival, une équipe d’établissement est constituée, avec 5 Filles (la 6ème, Romane, ne pourra être prise en compte dans l’équipe car sur la liste, depuis cette année, des athlètes de Haut niveau. Le titre de championne d’Académie est obtenu à Belfort, mais pas assez de points pour se qualifier aux Championnats de France. – Comté Bleu : Participation de 2 équipes le 15 mai à Vesoul. – en Basket, la coupe du Lycée a clôturé l’année, avec 16 équipes dont une constituée de surveillants et de professeurs, renforcée par la présence de Nodari, AVS au lycée.

Enfin d’autres activités non compétitives ont été proposées aux élèves :

de la Salsa : une séance par semaine, une quinzaine d’élèves et quelques professeurs … moment de convivialité et de partage, avec un évènement marquant, la présence de collègues venant du Soudan en stage au lycée Ledoux, pour une séance très animée et fort sympathique. – un Stage d’escalade en grandes voies à Orpierre, proposé sur une semaine à tous les pratiquants réguliers de l’AS escalade, au mois d’Avril. [/Emmanuel Faget, secrétaire de l’AS/]

Voyage à Val Cenis

mercredi 20 mars

Matinée ski…

Pique-nique de la sortie raquettes…

Sur les traces d’Hannibal, en raquettes…

Test ARVA, recherche de victime….

Descente entre les sapins.

ou une remontée…

Les paysages (mention spéciale pour Laetitia…)

Les hommes du jour…

La reporter en action

mardi 19 mars

9h15 : En attendant la navette…

9h30 : matinée ski : neige top, soleil top !

Les hommes du jour

Le gourmand du jour….

Et oui, à Val Cenis, on bosse aussi !

14h , cours de math et de compta dans la bonne humeur.

Corinne Binet, responsable marketing de la Haute Maurienne Vanoise présente la stratégie de marque du territoire aux autres élèves…

17h, Préparation avant le snake gliss

« The Moniteur »

Prêts pour le départ…

Et c’est parti pour 5 minutes de glisse de folie !

Ils ont perdu le pilote…

On a perdu les luges 😉

21h, Laurent, pisteur secouriste, nous présente son métier et la sécurité des pistes.

Le matériel indispensable pour les skieurs hors-piste : balise ARVA, pelle et sonde

lundi 18 mars

La méteo du jour

7h30, un réveil un peu difficile

9h30, rendez-vous avec les moniteurs de ski de l’ESF et première glisse

Visite de la fromagerie

Participation aux tâches ménagères

21h, diaporama « traditionnel » sur le parc de la Vanoise (pour tout savoir sur les marmottes, les bouquetins, les chamois, les gypaètes, les colchiques ou la gentiane… et bien sûr sur Hannibal ! )

dimanche 17 mars

surveillance durant le voyage..

16h arrivée à l’auberge de jeunesse de Val Cenis

La salle à manger

La cuisine

Distribution du matériel

Accueil de la directrice de l’auberge, Carole

19h30 : le repas

Etude du plan des pistes

De la neige fraiche pour lundi

 

Voyage à Paris février 2010

Visite du musée de Louvre Découverte de la Banque de France Activité libre : musée ou expo Temps libre

Voyage à Genève janvier 2011

Avec la visite de la banque genevoise PICTET Découverte de l’ONU Visite culturelle de la ville : Genève une place financière à travers les temps Quartier libre

Voyage à Francfort et Strasbourg Février 2013

Lundi : départ pour Francfort, la Banque Centrale Européenne pot d’accueil et conférence sur les rôles et le fonctionnement de cette institution Retour sur Strasbourg pour une nuit à l’auberge de jeunesse Mardi matin : visite du Parlement Européen (architecture, rôles et fonctionnement) Mardi après-midi : visite culturelle du quartier historique de la « Petite France », temps libre et retour sur Besançon

Liens utiles

[ -* http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/charge-e-de-clientele-banque -* http://www.lesmetiers.net/orientation/p1_193773/conseiller-d-accueil-banque?ok=true -* http://www.youtube.com/watch?v=Fb8nfKlju2Y -* http://www.frederic-chartier.com/ressources-en-ligne/index.php?2006/10/27/58-charge-de-clientele-banque -* http://www.recrute.caisse-epargne.com/ _* http://www.banquepopulaire.fr/scripts/recrutement/publigen/content/templates/show.asp?P=571&L=FR -* http://www.mycreditagricole.jobs/ -* http://www.bnpparibas.com/emploi-carrieres/postuler -* https://www.cic.fr/fr/banques/le-cic/recrutement/index.html -* https://www.creditmutuel.fr/cmcee/fr/banques/groupe/recrutement/index.html*]

Témoignages sur le BTS Banque

Baptiste : «Le BTS banque est une formation très appréciée par les recruteurs des banques, elle permet d’acquérir des connaissances que cela soit en terme de techniques bancaires ou commerciales. La formation proposée par le Lycée LEDOUX et toute son équipe pédagogique vous accompagnera sans relâche jusqu’à la réussite de l’examen.» Lucile : «Je suis téléconseillère en téléphonie mobile depuis un an. Le BTS Banque m’a permis de mieux appréhender le milieu de la banque et globalement le milieu professionnel. La formation de Ledoux permet de bien équilibrer études et stage, théorie et pratique.» Joffrey : «Ce BTS vous permettra d’acquérir de solides connaissances bancaires, financières, juridiques, commerciales et relationnelles, tout en pouvant bénéficier de l’appui d’une équipe pédagogique qualifiée et de stages qui vous plongeront dans le monde professionnel.» Florian : «Mon passage en BTS Banque au lycée Ledoux a été la clef du succès pour être ou j’en suis aujourd’hui. Tout raconter serait beaucoup trop long , je vais essayer d’être bref dans toutes les portes que le BTS Banque m’a ouvert. Une proposition d’embauche chez BNP Paribas, dans laquelle je m’étais épanoui et parfaitement fais une place dans le groupe. Mais après avoir été accepté au diplôme du BTS banque, une autre porte s’est ouverte à moi pour entrer dans la prestigieuse Université de Lyon 3 . On a relevé chez moi un très bon niveau en droit bancaire, en économie bancaire, générale et d’entreprise ce qui interpelle souvent les intervenants. » Lucien : «Le BTS Banque m’a permis de découvrir un métier, dans un secteur d’activité pas forcément toujours bien connu bien que la Banque soit l’un des acteurs principal de l’économie. Aujourd’hui à l’ITB, je me rends encore plus compte de l’utilité des connaissances acquises durant ces 2 années notamment en droit et en économie.» Stéphane : «Je travaille actuellement pour Norbert Dentressangle où je m’occupe de l’import et export de marchandises en Europe. Je ne travaille donc plus en banque mais ce BTS m’a définitivement aidé à m’améliorer professionnellement.»

Séjour à Londres des BTS AEA

Les étudiants de BTS AEA 2ème année découvrent la capitale britannique…

Fait-il plus beau à Londres qu’en Franche Comté ? photo1-2.jpg

Diplômes du baccalauréat 2012

Les diplômes du baccalauréat sont arrivés au lycée Ledoux. Vous pouvez les retirer au secrétariat de la scolarité tous les jours, sauf le samedi, de 9h00 à 12h00 et de 13h45 à 16h30. Vous aurez à cette occasion la possibilité de répondre à une petite enquête sur la poursuite de vos études.´

Nos anciens étudiants du BTS NRC vous disent ….

Quelques statistiques sur les choix réalisés par nos étudiants diplômés Quelques exemples de parcours d’anciens étudiants… fichier Word à consommer sans modération….

-# Poursuite d’études, vie active : à chacun son choix… -# Quel(s) secteur(s) d’activité : à chacun son choix… -# Quel type d’entreprise : à chacun son choix… -# Quel métier commercial : à chacun son choix… -# Quelles fonctions commerciales : à chacun son choix…

**La formation BTS NRC :

***seule formation commerciale tous secteurs d’activité, tous types d’entreprises, tous métiers commerciaux : du vendeur au directeur commercial

débouche sur une très grande diversité de parcours professionnels possibles. Les deux années de formation permettent aux étudiants de mieux choisir leur parcours professionnel en comprenant mieux la diversité des métiers commerciaux. Très appréciée et reconnue par les milieux professionnels, elle est aujourd’hui la formation initiale des métiers commerciaux.

Association sportive : bilan de la saison 2011-2012

L’année scolaire a été particulièrement éclectique.
Le bilan est positif tant du point de vue quantitatif que qualitatif : [**Du point de vue du nombre d’élèves licenciés :*] – On a atteint cette année la barre mythique des 200. [**Du point de vue des activités et des résultats :*] – Ecrin vert 2012Participation dès la rentrée, à l’écrin-Vert , randonnée cycliste de Besançon aux Salines Royales d’Arc et Senans, avec 20 élèves. – En Cross, participation de 5 élèves de l’AS au cross départemental, avec une 11ème place. – En Badminton deux entraînements par semaine ont été proposés toute l’année, entre midi et deux heures. Sur le plan des compétitions UNSS, deux doublettes d’élèves ont fait les championnats de district. – En Hand-Ball, deux équipes ont participé aux compétitions, l’équipe filles est allée jusqu’en finale de district, l’équipe Garçons était composé de juniors et cadets donc non qualifiable. – Championnats de France de gymnastique 2012En gymnastique, un entraînement était proposé toute l’année le mercredi, commun à tous les gymnastes des lycées de Besançon, une équipe va jusqu’aux championnats de France et remporte la 13ème place (sur 24 équipes). – En GR, deux entraînements étaient proposés toute l’année. Deux équipes se sont présentées en compétition, avec un titre de championne d’Académie, et une qualification aux championnats interacadémiques (malheureusement en même temps que le Bac blanc). – En Tennis, une équipe d’Etablissement et une en Excellence (élèves classés), chaque équipe prendra la 3ème place aux championnats départementaux dans sa catégorie. – En Futsal, une équipe en cadets, constitués par 7 garçons de la même classe (2èE), place de 4ème au championnat départemental à Pontarlier. En Volley –Ball, une équipe de cadettes, avec un titre de championne d’Académie. – Championnats de France d'atlétisme 2012En Athlétisme, participation de 3 élèves au championnat hivernal (il fallait être 4 pour fairte une équipe !). Pour le championnat estival, une équipe d’établissement est constituée , avec 6 Filles, et un titre de championne d’Académie, et la 3ème marche du podium aux championnats de France à Dijon. – Un tournoi de Basket a cloturé l’année, avec 8 équipes dont une constituée de surveillants et de professeurs du lycée. [**Enfin d’autres activités non compétitives ont été proposées aux élèves :*] De la Salsa : une séance par semaine, une quinzaine d’élèves et quelques professeurs … moment de convivialité et de partage, avec quequefois la présence des étudians du BTS « Design d’espace », pour faire des croquis de « corps en mouvement »… Un Stage «d’escalade en grandes voies» à Orpierre, proposé sur une semaine à tous les pratiquants réguliers de l’AS escalade, au mois de Mai. Onze élèves ont participé à ce stage. [/Emmanuel Faget, secrétaire de l’AS/]

Spécialité Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain au bac L

Horaire

3 heures par semaine le mercredi après-midi

Le droit, c’est quoi ?

Il ne s’agit pas :

  • De recenser de manière rébarbative les règles de droit
  • De dire si la règle est juste ou injuste dans un débat passionné non argumenté

Mais, il s’agit :

  • D’analyser des situations qui posent des questions juridiques en lien avec le contexte socio-culturel du pays
  • D’observer les grands principes qui justifient la rédaction et l’évolution des règles de droit.

En effet, si le droit s’entend souvent comme un ensemble de règles prohibitives, il faut être conscient que le droit est, aussi, un instrument qui autorise l’action. Il n’y a pas de liberté sans règle de droit. Par ailleurs, le droit existe dans un contexte social et culturel précis. Il est évolutif. Nous avons des règles de droit qui permettent le bon fonctionnement de la société compte tenu de son état d’esprit à un moment donné. Faire du droit sans comprendre la société qui l’a inspiré est inconcevable. Faire du droit sans comprendre les grands principes qui inspirent la règle ne peut se faire.

Faire du droit comment ?

Un enseignement concret : l’élève est confronté à des situations de la vie quotidienne. Il observe et comprend les mécanismes mis en œuvre (élaboration, évolution) et le projet de société en question.

Un enseignement vivant : l’élève rencontre des praticiens du droit (avocat, magistrat) et divers partenaires (association de victimes et de défense du droit). Il va à des conférences proposées par l’UFR de sciences juridiques.

Un enseignement critique : l’élève exerce son esprit critique en portant un jugement argumenté sur les solutions proposées par le droit.

Le droit quoi ?

22 thèmes sont au programme. Chaque thème est expliqué, discuté. Les grands enjeux qui les animent sont mis en évidence

Qui sont les acteurs du droit ? L’individu est un sujet de droit en tant que personne juridique. C’est un justiciable qui peut se défendre, mais aussi être poursuivi.

Qui crée la règle de droit ? Les grands principes du processus de création du droit est abordé dans une dimension nationale et internationale

L’État peut-il faire ce qu’il veut ? Le droit s’internationalise. L’État est-il encore souverain ?

La création de droits et de devoirs ? L’individu engage sa responsabilité délictuelle par ses comportements fautifs et sa responsabilité contractuelle lorsqu’il manque à ses obligations

Quels sont les grands enjeux du droit ? Les thèmes traités sont en lien avec la vie économique, la vie privée, la propriété et les discriminations.

Le droit pour qui ?

Tout élève de Terminale littéraire qui souhaite développer une spécificité en droit

En vue d’élargir ses compétences, son sens critique et de mieux comprendre les grands enjeux du monde contemporain

Pour se préparer à des études supérieures en sciences juridiques, mais pas seulement. En effet, le droit est étudié dans de nombreuses formations supérieures (IUT, BTS, Licence) ou pour préparer des concours

L’épreuve au bac

L’évaluation de cette matière se fera par une interrogation de 20 minutes réalisée à partir d’un dossier préparé par l’élève. Il s’agira « d’évaluer la capacité du candidat à analyser des situations juridiques afin d’en dégager les enjeux sociaux, d’expliciter la manière dont le droit s’en saisit et de proposer des solutions en mobilisant l’argumentation juridique ».

Coefficient 4