Stage d'escalade 2011

Ont participé à ce stage :
Laura, Adrien, Théo, Jonas, Timothée et Loïc
encadrés par Pascal Larue et Franck Santi

Mercredi 11 mai

– Départ du lycée en minibus à 17h. – Arrivée vers 23h à Orpierre dans les Hautes-Alpes et installation au gîte.

Jeudi 12 mai

Le QuiquillonLa première journée débute par la distribution du matériel d’escalade et le rappel des consignes de sécurité.
Ensuite, départ pour une marche d’approche de 40 mn vers le secteur 4 heures pour une révision des manipulations de cordes.
Au programme : – relais, – installation de la moulinette, – descente en rappel. Quelques gouttes de pluie en début d’après midi nous poussent vers un secteur plus près du village pour terminer la journée sur des voies d’une longueur au secteur Chateau.

Vendredi 13 mai

orpierre_2011_39.jpg Réalisation de la première grandes voies de 3 longueurs dans le secteur les Blaches. Les cordées se répartissent sur 2 voies du secteur de l’ombre et grimpent en parallèle. La descente se fait sur un rappel de 55m après une petite longueur en traversée.
Nous terminons la journée sur les Dalles du Paradis avec des voies d’une longueur.

Samedi 14 mai

L’objectif est le Pilier de l’Ascle dans 2 voies qui montent en parallèle. Lorsque nous arrivons au pied du pilier, 3 cordées sont déjà dans l’une des voies. Nous décidons de partir tous dans la voie la plus facile, mais une averse de pluie et de grêle nous surprend plus tôt que prévu au deuxième relais. Nous décidons de redescendre en rappel et d’aller grimper sur le secteur de l’Éternel Féminin. Quelques voies sont réalisées avant que la pluie ne s’installe définitivement nous obligeant à redescendre au gîte en milieu d’après midi.

Dimanche 15 mai

Descente en rappelLoïc a été malade dans la nuit, et il ne pourra pas grimper aujourd’hui. il passera la journée dans son sac de couchage sur un hamac au pied de la falaise. Le reste du groupe s’engage dans l’ascension de l’Adrech dans une voie de 4 longueurs en dalle. La descente se fait par un rappel en fil d’araignée de 32m très impressionnant. La journée se termine sur les premières longueurs des autres voies du secteur.

Lundi 16 mai

La dernière journée doit être consacrée à l’ascension de Quiquillon par la voie Brazil en 7 longueurs, mais la fatigue accumulée nous oblige à renoncer au deuxième relais. Les stagiaires ne sont plus suffisamment en forme pour envisager cette voie dans des conditions de sécurité satisfaisantes.
Le retour en minibus à Besançon se fait donc un peu plus tôt que prévu avec un arrivée au lycée à 21h.